L'ÉDITO

 


>TELECHARGEZ LE RAPPORT
FCI 2003


>TELECHARGEZ L'AFFICHE
CARAVANIERES


>TELECHARGEZ LE GUIDE DE
VOS DROITS

>TECHARGEZ
LE JOURNAL

 

 

 

L'historique des caravanières

En juin 2001 et en octobre 2002, nous sommes allées rejoindre au Maroc la Caravane des droits des femmes qui a circulé durant une quinzaine de jours sous l'égide de la Ligue démocratique des droits des femmes (LDDF).

Après ces voyages, nous avons envisagé ensemble l'échange qui, cette fois, va conduire les Caravanières du Sud vers le Nord : des Marocaines et des Algériennes viennent nous rejoindre pour former la Caravane des Droits dans les cités de l’agglomération lyonnaise, et aussi à Saint-Etienne et Grenoble. Sous tente berbère et avec consultations juridiques gratuites.

En 2004, la Caravane des Droits des femmes en Rhône-Alpes

La Caravane s'adresse en priorité aux jeunes-filles et femmes issues des différentes immigrations, mais aussi à toutes celles qui veulent que l'accès aux droits et à la citoyenneté soit le même pour tous. Elle permettra de porter le débat des droits des femmes au cœur des cités, tout en valorisant les actions des associations locales engagées sur ces questions, et en suscitant la mobilisation contre les intégrismes.

La lutte contre les intégrismes, porteurs de discrimination sexiste et sociale, est le moteur de la Caravane. Il s'agit de mettre en œuvre avec les moyens adaptés une sensibilisation qui soit à la fois à grande échelle et au plus près des personnes concernées dans tous les domaines de la vie : droit, sexualité, cultures au pluriel.

En bus, en car en voiture ou à pied, des femmes et des hommes déterminé-e-s à informer les femmes des villes et banlieues sur les discriminations hommes-femmes et les moyens d'y remédier se joignent à la Caravane.

Un groupe d'Algériennes de différentes associations sera présent durant toute la Caravane

Argumentaire : les femmes du Sud de la Méditerranée viennent parler avec les femmes du Nord, installées ici, mais sans doute venues d'ailleurs, des quatre coins de la planète. A Vaulx-en-Velin, comme dans d'autres villes de la région, plus de quarante nationalités se côtoient. Susciter des rencontres lors du passage de la Caravane, c'est susciter des échanges joyeux ou graves qui reflètent la diversité des cultures du monde et questionnent cette diversité.

"La reconnaissance de l'altérité (donc de la diversité culturelle, ndlr) implique la nécessité de s'entendre de façon universelle sur ce qui est intolérable pour tous". Françoise Héritier.

Les logiques de l'intolérance autorisent toutes les dérives dont les femmes sont les premières victimes. Dans bien des pays sous loi musulmane, de l'Algérie au Soudan via l'Indonésie, la Charia, censée au départ protéger les femmes, ne fait aujourd'hui qu'accentuer les discriminations.

Au Maroc, la Moudawana vient d'être remaniée presque de fond en comble : le principe d'égalité entre les femmes et les hommes devient effectif en 2004 ! Reste à faire appliquer cette nouvelle Moudawana malgré le poids des traditions culturelles et cultuelles.

C'est au Maroc que la Lddf (Ligue démocratique des droits des femmes) travaille depuis des années à ce changement, via l'alphabétisation, et les "caravanes" sillonnant chaque année le pays pour sensibiliser les femmes à leurs droits. Cette association met en place aujourd'hui une école de la citoyenneté à Casablanca, Tanger, et partout où elle aura les moyens d'aller.

Depuis l'Algérie, des associations se mobilisent contre l'infâme Code de la famille : "20 ans, barakat !" (20 ans, ça suffit). Cela fait 20 ans que les Algériennes subissent les effets dévastateurs d'une loi qui est une régression pour toute la société. Ces associations ont produit un magnifique CD, une œuvre collective "pour que la chanson batte le tempo de la campagne". L'infériorisation de la moitié de la société algérienne doit cesser au plus vite, comme au Maroc. Les initiatrices de "20 ans, baraket !" seront avec nous.

Venez rejoindre les caravanières venues du Sud et d'ailleurs.

Venez écouter ce qu'elles et ils ont à vous dire …

La Caravane permettra aussi d'engranger les témoignages comme autant de preuves de l'existence de situations inacceptables entretenues notamment par l'application des codes de statuts personnels en France et dans d'autres pays d'Europe.

Les objectifs

- Informer et sensibiliser aux droits des femmes
(droits civiques, droits de la famille, statuts personnels, recours juridiques, confrontations des lois et des systèmes juridiques…)
- Repérer et dénoncer les situations de discrimination des femmes et les problèmes de relativisme culturel (mariages forcés, répudiations, séquestrations, enlèvements d'enfants…)
- Recueillir les propositions et réflexions des associations et collectifs qui travaillent sur ces questions
- Consolider et développer les échanges avec les associations des femmes du Sud méditerranéen
- Valoriser les actions menées au Maghreb par les associations de femmes. Changer l'image passéiste et caricaturale des peuples du Maghreb.

Les publics

Les femmes étrangères et issues de l'immigration, habitantes de différentes villes de Rhône-Alpes
- Les Françaises, issues ou non de l'immigration, ayant contracté des mariages mixtes et/ou mères d'enfants issus de ces mariages.
- Les jeunes dans les établissements scolaires (collèges/lycées) et étudiant-e-s pour développer une sensibilisation.

 

Les caravanières 2004. Réalisation by KreaPRESSE. Droits réservés.